iPhone 7, mais pourquoi ?

E-Nerd Blog iPhone 7, mais pourquoi ?

Vous n'avez pas pu passer à coté des polémiques qui ont vu le jour concernant le nouveau produit d'Apple : l'iPhone 7.
Je ne ferai pas ici un listing complet des nouveautés de l'appareil, ce n'est pas le but de cet article.
Il vise plutôt à analyser le choix pris par le géant le plus critiqué et à en expliquer les raisons probables pour peut-être apaiser la vague de rage s'élevant contre le smartphone.
Je tiens évidemment à préciser que tous les arguments avancés sont purement hypothétiques et subjectifs. De plus, je ne cherche en aucun cas à défendre les décisions prises par Apple.

Même si je n'attendais rien de phénoménal, j'ai été déçu par le Keynote parce que de façon générale, le tant attendu iPhone 7 n'a rien d'extraordinaire. Je veux dire par là que les "nouvelles technologies" proposées n'ont rien d'inovant, d'exclusif ou d'indispensable :

  • Double appareil photo
  • Ecran 25% plus lumineux
  • Antenne réseau mieux dissimulée
  • Processeur A10
  • Etanchéité  jusqu'à 1 mètre pendant 30 minutes
  • ...

Là où ça a particulièrement tiqué, c'est la mort de la prise mini-jack... Mais pourquoi ?

iPhone 1 KeynoteRevenons quelques années en arrière...
Apple a toujours tenté d'offrir des produits inovants voire même improbables. Simple exemple notoire : l'iPhone et l'iPad (et il y en a beaucoup d'autres).

L'opinion publique explique ce manque de nouveauté par la mort de Steve Jobs. D'autres avancent qu'il ne s'agit que de choix purement marketing, élevant ainsi Apple au rang de monstre du consumérisme. Ils n'ont pas totalement tort pour la plupart. Cependant, d'autres buts sont poursuivis et ce pour des raisons proches des objectifs premiers d'Apple : "Think different".

Une vision futuriste précoce ?

iPhone 7 Airpods E-Nerd

Voilà un moment qu'on entend parler de la disparition probable de l'entrée jack sur l'iPhone 7. Ce qui a laissé place à des suppositions quant aux solutions qui verraient le jour. Apple a tranché : plus d'entrée jack, des écouteurs lightning ou les AirPods, ces écouteurs au design familier mais sans-fil.

En ce qui concerne les AirPods, son prix me fait légèrement sourire ($159) et ce n'est pas les sceptiques qui me contrediront. Mis à part le prix, je ne cracherais pas davantage sur ces petites bestioles ! En effet, il ne s'agit là que d'un gadget. Il appartient à chacun de l'acheter ou non. L'iPhone est tout à fait utilisable sans cette dépense. Les anti-iPhone 7 avanceront comme arguments le fait qu'il faut recharger les écouteurs et qu'ils peuvent facilement se perdre, mais il s'agit là d'un problème présent chez tous les écouteurs de ce type, peu importe le fabricant.

Pour les écouteurs filaires, les anti-Apple crieront au scandale, les "neutres" penseront que leurs "vieux" écouteurs sont obsolètes, mais que nenni ! Sachez qu'Apple fournira avec l'appareil non seulement les fameux écouteurs lightning mais aussi un adaptateur (pour changer) afin d'utiliser vos écouteurs jack. Cette nouvelle connectivité ne me choque pas non plus. Apple propose une alternative de connexion qui ne pose aucun monopole de l'écouteur, pour le moment du moins.

Mais je digresse (GRESSE !). Apple se trouve pour le moment dans l'impasse. Je m'explique : la marque essaie de proposer de nouvelles choses qui ne sont pas toujours amenées de la bonne manière et/ou au bon moment. Par exemple, l'entreprise veut en arriver au sans-fil et à plusieurs niveaux (appareils, services, ...). iCloud, iCloud Drive, AirDrop, AirPods, ... tous ces produits projètent une ère sans-fil. Le problème, c'est que le monde actuel n'est pas encore prêt à ce mode de fonctionnement, aussi bien les technologies que les utilisateurs. Les gens ont peur du changement. Ce qui implique que changer leur manière de fonctionner pour des produits qui ne sont pas encore à maturité en termes de sécurité et de développement les rebute.


Il faut aussi regarder plus loin. Les critiques sont faciles mais je ne vois actuellement aucun argument allant dans le sens de la théorie "marketing". Pour une fois, Apple propose une solution accessible à tous afin de résoudre cette perte du mini-jack grâce à son adaptateur fourni, chose peu commune chez eux. La perte de cette connectivité laisse place à d'autres fonctionnalités qui semblent minimes mais c'est toujours mieux que ce à quoi Apple nous a habitués lors de ces derniers Keynote en matière de changement de politique. Et puis, les caractéristiques du téléphone sont peut-être décevantes mais ne sont pas abominables.
Rappelez-vous vos premiers téléphones mobiles (RIP Nokia 3310), ces appareils étaient pourvus d'entrées casques propres à leur marque et personne n'y voyait de problème. De plus, ce n'est pas le premier smartphone moderne qui supprime son entrée mini-jack : le Motorola Moto Z a déjà fait le coup sans faire couler autant d'encre.
Je fais évidemment abstraction du problème de connectivité entre Apple et les services non-Apple, le prix et autres critiques qui sont depuis très longtemps les arguments les plus récurents (et fondés) que l'on puisse faire à l'encontre de la marque. 

Pour finir, je rappelle que je ne suis pas spécialement d'accord avec cette décision. On a toujours attendu beaucoup du fabriquant californien, souvent massivement médiatisé et je peux comprendre la fustration de certains due à la pauvreté de son offre récente. Par ailleurs, il y d'autres incompréhensions et d'autres problèmes plus importants dans ce produit que la disparition du mini-jack et c'est à propos de ceux-ci que les internautes devraient "se rebeller" (batterie, obsolescence programmée, ...). Il me semble qu'une espèce de frénésie s'est créée autour d'Apple et que la critique en devient facile et parfois légère alors que d'autres ont fait des choix semblables. Je pense en revanche, peut-être naïvement, que derrière ces potentiels buts marketing de l'iPhone 7 se cache l'aube d'un nouveau genre de technologie qui doit encore murir.


Antoine al Assouad

Top