E-Commerce : Tout vient à point à qui sait attendre

E-Nerd Blog E-Commerce : Tout vient à point à qui sait attendre

Internet rend les choses plus facile : la communication, la recherche d'information, ...
Cependant, la vente en ligne requiert une réflexion plus pousser afin de garantir le succès de votre boutique. Ne sautez pas des étapes et ne brusquez pas les choses.
Cet article n'est pas une science exacte, il ne s'agit que de conseils.

L'E-commerce, c'est le futur, personne ne peut dire le contraire (à part votre papy, appelons le Pierre, qui ne sait pas ce que c'est l'Internet comme il dit)...

Il reste être une opportunité de business avec des coûts relativement faibles. Cependant, il s'agit là de la création d'un nouveau "magasin" qui demande de nouvelles bases et de nouvelles stratégies par rapport à un magasin physique standard.

La cible

La cible entre un magasin physique et un e-shop est fort semblable.  Cependant, les clients de votre e-shop ne seront pas tous celui de votre magasin physique. Elle variera sur certains points comme l'âge moyen, le porte-feuille du client (en Belgique, le panier moyen représente 90€), ....

De plus, le comportement de cette cible change:

  • la méfiance du client par rapport à votre identité (un site web n'est pas une personne, le manque de contact humain peut faire peur).
  • le panel de concurrents. Le web permet de visiter des magasins du monde entier qui peuvent avoir de grands avantages concurrentiels. Dans le cas d'un magasin physique, la proximité joue un rôle primordial (Ce paramètre peut aussi influencer dans le cas d'une boutique en ligne).
  • La rapidité du processus. L'E-commerce a permis d'acheter sans bouger de chez soi. Il faut donc un processus d'achat rapide mais aussi une offre d'informations performante. Rien de pire qu'un site qui ne fournit pas ce qu'on demande rapidement.

Ne pensez pas non plus que parce qu'Internet ouvre de larges possibilités de ciblage, il n'est pas primordial d'y aller par étapes !
Commencez par votre pays, pour ensuite viser les pays limitrophes, l'Europe, le monde, ... Pourquoi? Pensez vous sérieusement qu'un acheteur brésilien va venir effectuer son achat sur votre petit site belge qui n'a que 3 mois...?
Cela engendre beaucoup de coûts supplémentaires pour une offre de services non rentables (abonnement chez un prestatire de livraison, moyen de paiement, stratégie e-marketing, ... Mais je reviendrai là-dessus plus tard...)

Le paiement

PREMIER CRITERE : un moyen de paiement sécurisé, peu importe la méthode choisie ! Cela va renforcer la confiance de l'utilisateur et peut donc potentiellement augmenter votre taux de conversion

Il s'avère que les utilisateurs préfèrent des moyens de paiement locaux par rapport aux des systèmes internationaux (Bancontact pour la Belgique, par exemple).

Selon une étude de Comeos de 2015, la carte de crédit est le moyen de paiement préféré des e-consommateurs belges avec plus de 35%, suivi de la carte de débit et Paypal pour le top 3.

Privilégiez au début des prestataires des paiement qui prendront une commission sur les ventes plutôt qu'un système d'abonnement. La facture sera en accord avec votre taux de commande.

La livraison

Comme le paiement, à terme, proposez plusieurs moyens de livraisons. Sachez que les grands distributeurs internationaux (UPS, DHL, ...) ne sont pas forcément les plus intéressants dès le début. Ils demandent une certaine charge administrative, des coûts parfois démesurés. Parfois, les livreurs locaux (B-Post, ...) sont les plus adéquats à tous les niveaux.

La plateforme e-Commerce

Un choix plus libre ici. Beaucoup de solutions possibles : PrestaShop, WooCommerce, Magento, développement pur, ... Contrairement aux points précédents, c'est ici qu'il faut tout donner dès le début. Je veux dire par là que l'expérience utilisateur doit être aussi parfaite que possible. Mieux vaut une UX géniale et un design plus commun que l'inverse. Tentez de rendre votre site le plus ergonomique possible (ne mettez donc pas des fonctionnalités qui seraient inutiles au début de votre projet, par exemple) et, si possible, différenciez-vous en plus avec un design différent de ce qui se fait en général. Mais l'UX passe avant tout !!
Simple question : préférez vous naviguer dasn un site qui marche mais qui est laid ou une site superbe mais qui ne marche pas...?

Concernant l'hébergement, commencez avec un serveur mutualisé. Il vous coûtera moins cher pour démarrer votre activité.
Optez par la suite pour un hébergement dédié pour enfin arriver au serveur personnel.
Cette dernière solution est assez complexe et assez onéreuse. Vous devez le configurer correctement, mais aussi vous charger de la sécurité et de la maintenance de la machine.


Antoine al Assouad

Top